CO2 solidaire : Europe Ecologie s’engage pour les Ladakhis



Europe Ecologie Midi-Pyrénées a placé sa campagne des régionales 2010 sous le signe de la Solidarité Climatique envers les pays du sud. Solidaires parce que nous n’oublions pas que deux milliards d’êtres humains n’ont pas accès à l’électricité, et donc à l’eau potable, à la santé, à l’éducation, alors que nos société vivent en état d’ébriété énergétique. 

Solidaires, parce que les pays les plus pauvres du monde sont les plus vulnérables, les plus démunis face à un changement climatique devenu réalité. 

Solidaires encore parce que notre programme prend en compte les impératifs de lutte contre le changement climatique et de réduction des consommations d’énergie en Midi-Pyrénées. Il propose également des mesures d’accompagnement dans le cadre de la coopération décentralisée qui est une compétence des régions. 

Revenons en à la « campagne » d’Europe Ecologie. 

Nous nous sommes engagés à faire une campagne sobre, engagement qui n’est pas nouveau toutefois. Les déplacements en train, le co-voiturage, les repas bios, font partie de notre quotidien militant depuis longtemps.

Reste que nous rejetterons bon gré mal gré, quelques tonnes de CO2 pendant ces quelques semaines d’intenses rencontres avec les midi-pyrénéens. Cette compensation sera versée au projet « 1000 maisons solaires passives pour les ladakhis, programme d’intégration de l’efficacité énergétique dans les bâtiments des populations vivant dans les hautes vallées de l’Himalaya indien. Ce projet est mis en œuvre sur le terrain par le GERES, ONG de développement porteuse de l’opération CO2 Solidaire. 

Dans ces hautes montagnes himalayennes, les températures descendent à -30° en hiver, et ce, plusieurs mois de l’année. Le programme, qui s’étend sur 4 ans, consiste à intégrer l’énergie solaire passive (isolation, vérandas et exposition sud) dans des bâtiments où il fait généralement très froid. Il s’agit également de limiter la pénibilité liée à la collecte de bois de feu et de bouses pour se chauffer et cuisiner. 

Les programmes de développement du GERES visent avant tout l’amélioration des conditions de vie des populations. 

Dernier point, et c’est important : nous pouvons tous participer, individuellement, au programme CO2 solidaire. Comment ? c’est très simple. En réduisant d’abord nos propres émissions de gaz à effet de serre. Alors commençons par éteindre la lumière en trop. 

Plus d’infos sur …. http://www.co2solidaire.org/ 

Bien garder en tête que la Solidarité climatique c’est Réduire ses propres émissions+ et soutenir un projet de développement au Sud.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre participation
Le groupe ouest Europe Ecologie les Verts de la Haute Garonne