Francazal : toujours la méfiance et la crainte



Extraits : le dépêche du midi (26 septembre 2010)

Depuis que l'armée s'est retirée de sa base aérienne de Francazal, le 31 août dernier, le devenir du terrain militaire est au cœur d'une discorde entre opposants et partisans de la poursuite d'une activité aéronautique. Propriété de l'État, le site a fait l'objet d'une étude rendue publique par le préfet de la Haute-Garonne. La décision a été prise de maintenir une activité aérienne transitoire pendant deux ans, avant tout civile, pour l'aviation d'affaire. Rejetant cette proposition, quatre cortèges de manifestants ont convergé, hier après-midi, devant l'entrée de la base, située sur les communes de Toulouse et de Cugnaux. 500 personnes selon les organisateurs et 340 d'après le comptage précis des forces de gendarmerie, arboraient des banderoles, au-dessus desquelles flottaient des ballons, où il était possible de lire : « Non aux nuisances », « Fermons la piste » et « Non au deuxième aéroport ». Car pour les personnes présentes, l'inquiétude majeure reste de voir se développer à plus ou moins long terme un deuxième aéroport. (lire la suite ....)
....  Si les Verts participaient la manifestation, les élus communistes ont fait savoir notamment : « Nous dénonçons ce manque de concertation de l'État et demandons à la 

préfecture de procéder à une réelle étude de projets avec les populations ».
Extraits : Le parisien.fr (26 septembre 2010)

Des riverains de l'ancienne base aérienne de Toulouse-Francazal, 350 selon les gendarmes et plus de 500 selon les organisateurs, ont réclamé samedi la fermeture de la piste de la base qui a été désaffectée le 1er septembre, a constaté un journaliste de l'AFP
Les manifestants, soutenu par les "Verts" de Toulouse et de Midi-Pyrénées dénoncent un projet d'utilisation des installations par l'aviation d'affaires jusqu'ici installée à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, distant d'une quinzaine de kilomètres, et l'implantation à partir de 2011 d'activités de maintenance et d'équipements aéronautiques (lire la suite)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre participation
Le groupe ouest Europe Ecologie les Verts de la Haute Garonne